Langue
Français

Réseaux 2G, 3G, 4G, 5G, explications


Que penser de la 2G ?
La 2G (deuxième génération de téléphonie mobile) est une technologie complètement dépassée et extrêmement dangereuse pour les usagers.
En effet, l’irradiation est toujours maximale, puisque les téléphones 2G ne régulent pas ou très mal leur puissance. Avec le réseau Edge, la technologie 2G permet aux utilisateurs de smartphones de recevoir Internet, ce qui est une catastrophe sanitaire.
Tous les téléphones 2G devraient être interdits à la vente. Le réseau 2G devrait être supprimé ou réservé aux urgences.
 
Et la 3G?
La technologie 3G (troisième génération) est à la  fois la meilleure et la pire des pollutions électromagnétiques.
La meilleure grâce à la régulation de la puissance. Les téléphones 3G (réseau UMTS) régulent leur puissance remarquablement bien (1500X/seconde). Les valeurs d’irradiation deviennent faibles (10 à 100 fois moins en moyenne par rapport à un téléphone 2G).
La pire avec l’internet mobile, de nombreux programmes connectés (applications mobiles) et le rapatriement automatique des mails. L'irradiation devient alors extrêmement nocive avec des connections toutes les 10 secondes, à l'insu des utilisateurs. De plus, si le Smartphone ne reçoit pas la 3G, il passe automatiquement sur le réseau 2G avec des conséquences catastrophiques pour les utilisateurs. Les parents offrant à leurs enfants ces jouets technologiques sans les avertir des dangers potentiels les condamne à mourir prématurément.
 
La 4G?
La technologie 4G permet de transmettre 10 fois plus d’information. Concrètement, avec cette technologie il devient possible de regarder des films sur un téléphone mobile. Mais est-ce vraiment souhaitable?
Le temps d'exposition étant proportionnel à la dose d'irradiation reçue, il est vivement déconseillé de regarder des vidéos sur un téléphone portable (ou une tablette mobile). Cette technologie a les mêmes problèmes que la 3G, en pire. En effet, la toxicité d'une onde pulsée hyperfréquence micro-onde est en étroit rapport avec la quantité d’information qu’elle véhicule. En clair, plus une onde transporte d'information, plus elle devient toxique.   De plus, les téléphones portables privilégient toujours le réseau 4G, même si la réception est mauvaise (ce qui est souvent le cas). L'irradiation devient alors maximale. Au final, le réseau 4G est vivement déconseillé.



La future 5G. (déploiement à partir de 2018)

La 5 G utilise les fréquences de 2.6 et 3.5 GHz. Cette technologie permet de transmettre 100X plus de données que la 4G. Cependant, ces micro-ondes pulsées restent fortement toxiques pour les tissus vivants. Il aurait fallu adopter des fréquences supérieures à 10 GHz (ondes radars) pour résoudre ce problème de toxicité. En effet, la quasi totalité des fréquences radars de plus de 10 GHz rebondissent ou sont absorbées à la surface de la peau. La quantité d'énergie qui pénètre dans les tissus est donc très faible. A quand un réseau de téléphonie biocompatible?



Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour créer boutique en ligne