Langue
Français

Evolution des espèces

   L’espèce humaine est une espèce n’a pas encore atteint sa perfection. A l’être mental succédera un être Supramental. Les forces supramentales modifient lentement la forme du corps physique et le fonctionnement des organes. L’intensification de la conscience corporelle est à la base du yoga supramental. Il n’est guère possible de fixer de limites aux pouvoirs et capacités futures du corps physique.

   Le corps supramental, c’est le corps de gloire, le corps radieux, le corps lumineux promis par les Ecritures. La luminescence du corps physique, observée chez quelques Saints mystiques, préfigure probablement ce que sera le corps supramental. L’évolution supramentale est une évolution ancrée dans la matière et non une évasion vers les mondes astraux ou spirituels.

 

" Convenons tout de suite qu'il n'y a pas la moindre probabilité, ni même la moindre possibilité, que l'espèce humaine toute entière s'élève en bloc jusqu'au niveau supramental." [1]

 

   Shri Aurobindo avait observé l’action des forces supramentales sur son propre corps. Extérieurement, la couleur de sa peau avait changée. Son teint était devenu rose-orangé, une teinte étonnante pour un hindou bengali. Le yogi révolutionnaire pensait que la transfiguration physique nécessiterait plusieurs centaines années pour devenir complète. L’augmentation de la durée de vie par les disciplines hathayogiques sera-t-elle une condition préalable indispensable à la transformation intégrale ? L’aboutissement sera une race surhumaine, une nouvelle espèce dotée de pouvoirs miraculeux.

   Mère avait entrevu la forme et la couleur de l’espèce nouvelle.

 

" Je l’ai vu, c’était comme cela. Il y avait des particularités mais ce n’était pas très marqué, et c’était nettement un être qui n’était ni homme ni femme, qui avait la caractéristique des deux combinés…Et il y avait cette couleur…cette couleur…qui, si elle devenait très matérielle, serait la couleur d’Auroville (orange)…Mais cela m’a beaucoup intéressée parce que c’était comme si cet être me disait : « Mais tu es en train de chercher ce que sera l’être supramental, le voilà ! Le voilà, c’est ça ». Et il était là. C’était son être psychique. Alors on comprend : l’être psychique se matérialise…et ça donne une continuité à l’évolution…L’être psychique est immortel et c'est par l’être psychique que l’immortalité sera établie sur la terre. " (Mère).

 

   Les êtres humains passent une grande partie de leur temps à travailler pour assurer leur subsistance. Puis il faut acheter des aliments, les préparer, manger et digérer. Le résultat est une perte effroyable de temps. L’inédie, la capacité de se nourrir sans s’alimenter, est une possibilité concrète offerte à quelques yogis et jeûneurs mystiques. Les organes chargés de la digestion deviennent inutiles et sont réduits à leur plus simple expression. Les forces supramentales sont capables d’extraire les nutriments et les forces vitales nécessaires à la vie directement dans l’environnement. Des transmutations biologiques ne sont pas à exclure. Avec la nouvelle conscience, manger ne sera plus nécessaire.

   Aujourd’hui la mort est une nécessité biologique. Encore que quelques espèces ne semblent pas être soumises à la sénescence. L’esturgeon, l’hydre d’eau douce et certaines anémones continuent à croître et grandir si elles sont maintenues dans un environnement sans prédateur et si on leur apporte suffisamment de nourriture. Il est probable que l’espèce supramentale transcendera toutes les limites biologiques. La régénération du corps physique lui conférera une quasi-immortalité. Le corps physique est infiniment plus plastique que l’on ne croit. La fixité n’est que le reflet de nos habitudes mentales. Seul les accidents ou la volonté conscience du sujet mettront un terme à la vie.

   L’espèce nouvelle sera-t-elle asexuée, hermaphrodite ou androgyne ? Il est probable que les polarités sexuelles subsisteront avec la nouvelle conscience. La sexualité est la seule méthode prévue par la nature pour perpétuer l’espèce humaine. Avec l’incarnation, l’âme asexuée habite un corps sexué. L’incarnation est une occasion pour développer des qualités féminines et masculines.

   La plupart des gens n’ont qu’une conscience limitée. La nouvelle espèce développera l’empathie, c'est-à-dire la capacité de ressentir les sensations, pensées et émotions d’autrui, comme si elles étaient les nôtres. Il est résulte une impossibilité de faire le mal, car ce serait faire du mal à soi-même. Le processus d'identification est total. 

   Aujourd’hui, les êtres humains sont tributaires des machines en raison de leur incurable barbarie. La nouvelle conscience permettra de percevoir l’essence profonde de la technologie. C’est la possibilité offerte d’agir directement sur le fonctionnement des machines sans passer par l’intermédiaire d’outils et de claviers. Il faut rappeler que les forces supramentales provoquent un accroissement phénoménal de la conscience et une possibilité d’action directe sur la matière.

 



[1] Shri Aurobindo, L'évolution  future de l'humanité.

Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour créer boutique en ligne