Langue
Français

Hyperfréquences

Expertise hyperfréquence

Le spectre hyperfréquence ou micro-onde s'étend de 300 MHz à 300GHz (longueur d'onde 1 mm à 1m) ; Au-dessus de 300 GHz, on aborde les fréquences dites « optiques ».

Les hyperfréquences pulsées n'existent pas à l'état naturel. Depuis une dizaine d'années, ces rayonnements toxiques ont envahi notre environnement : réseaux de téléphonie mobile (GSM, UMTS), téléphones d?intérieur DECT, systèmes de transferts de données (bornes WIFI, WIMAX, Bluetooth), radars et répéteurs paraboliques, fours à micro-onde, TNT, souris et claviers sans fil, etc...). Aujourd'hui, personne n'est à l'abri de cette irradiation toxique, appelée électrosmog par les anglo-saxons. Un scandale sanitaire majeur est en cours.

 


> Cliquez-ici
Antennes relais = irradiation toxique danger

Les études épidémiologiques indiquent une augmentation sensible de la mortalité à proximité des antennes relais. Les riverains se plaignent de fatigue chronique, maux de tête, insomnies et d'une dégradation rapide de la santé. De nombreux cancers sont signalés.


> Cliquez-ici
Téléphone mobile (2G, 3G,4G), danger?


Est-il possible d'utiliser un téléphone mobile sans risque ?

La réponse est OUI, mais... à la condition de respecter des principes élémentaires de sécurité et de disposer du matériel et de la programmation adéquats. Il serait dommage de se couper d'une invention  remarquable. Mais les dangers liés à cette technologie immature sont gravissimes

> Cliquez-ici
WIFI = irradiation toxique danger
Le rayonnement WIFI (wireless fidelity) est la seconde source de pollution hyperfréquence dans l'habitat moderne. Des valeurs de 10 V/m sont fréquemment relevées à proximité immédiate des routeurs ADSL et ordinateurs portables. Ces valeurs sont à comparer au seuil de prévention de 0,2 V/m (rapport Bioinitiative) et au seuil de sûreté de 0,1 V/m établis par les chercheurs indépendants).
> Cliquez-ici
Hyperélectrosensibilité au WIFI témoignages

Quelques exemples d'hyperélectrosensibilité au WIFI


> Cliquez-ici
Téléphone DECT = irradiation toxique, danger
Les téléphones sans fil d?intérieur (téléphones DECT) et les babyphones constituent une source majeure de pollution électromagnétique dans l'habitat. Des valeurs de 15 à 40 V/m sont couramment observées à proximité immédiate des stations de base. Le rayonnement toxique irradie l'environnement jusqu'à 10 m de distance.
> Cliquez-ici
Toxicité hyperfréquences micro-ondes

Depuis une dizaine d'années, de nouvelles fréquences artificielles, les hyperfréquences ou micro-ondes pulsées, ont envahi notre environnement : réseaux de téléphonie mobile (GSM, UMTS), téléphones d'intérieur DECT, systèmes de transferts de données (bornes WIFI, WIMAX, Bluetooth), radars et répéteurs paraboliques, fours à micro-onde, TNT, souris et claviers sans fil, etc...).

De nombreuses études scientifiques confirment la nocivité des ondes électromagnétiques, à des valeurs des centaines de fois inférieures aux normes internationales.

Aujourd'hui, la question n'est plus de savoir si les hyperfréquences pulsées sont toxiques, mais de comprendre pourquoi elles le sont.

> Cliquez-ici
Four micro-onde


Les fours à micro-onde n'ont pas leur place dans les cuisines. Non seulement ils fuient dangereusement, mais plus grave, ils dénaturent profondément les aliments.
Si vous voulez des preuves concernant la nocivité d'un four à micro-onde, voici une expérience que vous pouvez faire à la maison. Plantez des graines dans deux pots. Arrosez un pot avec de l'eau chauffée aux micro-ondes (une demi-heure), l'autre avec de l'eau du robinet régulière. Les graines ayant reçu l'eau passée aux micro-ondes ne germeront pas. Si l'eau passée aux micro-ondes peut arrêter les plantes de pousser, pensez à ce que la nourriture chauffée aux micro-ondes peut faire à votre santé!

> Cliquez-ici
Etudes scientifiques hyperfréquences

Or, de nombreuses études démontrent que les hyperfréquences, et plus particulièrement les hyperfréquences pulsées, ont de puissants effets délétères sur la matière vivante. Les effets non thermiques sont préoccupants : cassures d?ADN, génotoxicité, protéines de stress, perméabilité de la membrane hémato encéphalique, etc...

La liste des troubles recensés par les utilisateurs de ces technologies s'allonge de mois en mois : maux de tête, troubles auditifs, pertes de mémoire, perturbations de la concentration et de l?équilibre, insomnie, épuisement chronique, saignements du nez, affaiblissement du système immunitaire, tumeurs (cerveau, ?il, nerf acoustique, etc?), leucémies, perturbations hormonales, cataracte, troubles cardiaques, maladie d?Alzheimer, etc?

http://www.next-up.org/Newsoftheworld/DatabaseCemEmfPathologies.php#1

> Cliquez-ici
Objets connectés
> Cliquez-ici
Babyphone
> Cliquez-ici
Protection téléphone portable irradiation toxique

Téléphoner peut nuire gravement à la santé. Tous les téléphones portables vendus en Israël portent un message avertissant des risques de cancer. Un exemple courageux que les états devraient suivre. Y a-t-il une volonté politique de protéger les citoyens ou faudra-t-il encore atendre des années, voire des dizaines d'années avant que des mesures soient enfin prises? 

Comment se protéger? Quels systèmes de protection existent sur le marché? Et qu'en est-il de leur efficacité? 

 


> Cliquez-ici
Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour créer boutique en ligne